Panier

Example of shopping-bag Votre panier est vide. Commencer vos achats ?
Commander
Interface SAMU 57 x AFPR

Interface SAMU 57 x AFPR


04-05-2022 à 11:04:00 350

Qui est EXOS ?

Exos est spécialiste et leader de l'interopérabilité de processus métiers tels que les solutions de CTI (Couplage Téléphonie Informatique) avec tous types d’applications métiers ou canaux de communication (radio, vidéo, smartphone,…).

Leur logiciel, e.RM®, est un des outils les plus innovants pour la régulation des appels d’urgence sur le marché dédié aux centres de réception d’appels d’urgence. C’est un outil fondamental dans la prise en charge et le suivi des appels d’urgences qui est utilisé par le SAMU 57.

Il a été conçu à partir des technologies les plus récentes permettant la fluidité et les performances indispensables à une régulation optimale. En France, 30 SAMU sont équipés de ce logiciel.

Le rattachement de l’AFPR au SAMU 57

Notre enjeu de travailler avec le SAMU était de pouvoir bénéficier de leur expertise médicale puisque ce sont eux qui statuent sur la nécessité d’engager un moyen secouriste sur une situation et donc de déclencher la sollicitation de nos adhérents via l’application s’il s’agit d’un arrêt cardiaque.

Nous nous sommes donc rattachés au SAMU 57 avec le connecteur d’Exos. Grâce à celui-ci, le SAMU a la possibilité de déclencher et de superviser les Premiers Répondants lors d’un arrêt cardiaque.

Dès le départ, nous avons voulu une interface commune, une interconnexion entre la rapidité d’engagement des moyens SDIS et l’expertise des moyens SAMU. L’une des spécificités de notre approche est de considérer la problématique de la victime plutôt que la nature des intervenants.

Dans une situation concrète

Quand un arrêt cardiaque est détecté par le SAMU, grâce à l’interface d’eRM, le régulateur médical a la possibilité de déclencher une alerte AFPR au même titre qu’ils déclenchent les pompiers ou les ambulances. Si un premier répondant est géolocalisé à proximité par eRM, une alerte lui sera envoyée.

Dans le cas où un premier répondant accepte, le SAMU aura connaissance de son intervention ainsi que de son identité pour alimenter le dossier de régulation. Le régulateur indique également aux personnes autour de la victime qu’une personne arrive pour lui venir en aide.

De plus, le SAMU garde la main sur le fait de pouvoir annuler l'intervention si la situation évolue (pas d'arrêt cardiaque, présence d'arme à feu,...) Enfin, une fois l’intervention terminée, généralement à l'arrivée des secours, le premier répondant doit indiquer sur l’application que sa mission est terminée et cela en en informera le eRM. Par la suite, après que nous ayons fait un bilan de fin de mission avec le PR, nous envoyons au SAMU un rapport d’intervention complet.

Et du côté SAMU ?

En tant que responsable d’une intervention sensible, le SAMU est rassuré par le fait que nos premiers répondants sont soit formés au PSC1, soit issus d’une profession médicale ou paramédicale. La fonctionnalité est elle-même utilisée plusieurs fois par jour, cela ne fait que conforter leur intérêt de travailler avec nous.

En conclusion, c’est un vrai plus pour la régulation. Il peut y avoir rapidement sur place une personne neutre qui connaît les gestes au bénéfice de la survie du patient !

Envie de prendre part à l’aventure AFPR ?

Nous vous invitons à rejoindre notre équipe de bénévoles et ainsi participer à la mise en œuvre notre action associative ou nous aider à la faire connaître. Pour cela, rien de plus simple, contactez-nous sur les réseaux sociaux ou via notre formulaire de contact

Nous rejoindre

Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux

Suivez nos actualités et soutenez nous grâce à vos partages :

Inscrivez-vous à notre newsletter !

* Champs requis