Panier

Example of shopping-bag Votre panier est vide. Commencer vos achats ?
Commander
Ils ont chacun sauvé une vie grâce à AFPR – Appli : portraits croisés de deux super-héros

Ils ont chacun sauvé une vie grâce à AFPR – Appli : portraits croisés de deux super-héros


05-12-2021 à 13:26:00 403

Ils sont tous les deux originaires du Grand Est, lui du Ban-Saint-Martin à côté de Metz en Moselle et elle dans la Marne. Il s’appelle Pierre Kehrer et elle, Jennifer Cantet. Ils partagent tous les deux un point commun : leur dévouement pour autrui ! En effet, ils sont inscrits sur notre application AFPR – Appli et ont déjà tout deux sauvé la vie d’une personne par son biais. Personnes qui ont pu par la suite reprendre une vie normale et pleine d’enthousiasme depuis.

Pierre Kehrer

Sapeur-pompier de profession depuis 36 ans et responsable de secourisme sur le plan départemental, à 58 ans, Pierre Kehrer possède une bien riche carrière. Pourtant lancé dans un premier temps dans le domaine de la mécanique automobile et en parallèle dans le hockey sur glace en tant qu’entraîneur, il a bifurqué par la suite en gendarmerie avant d’atterrir dans le monde du secourisme, chez les sapeurs-pompiers.

Déjà formé au BNS (équivalent du PSC1 aujourd’hui), il a pu devenir Premier Répondant dès le lancement de l’application en 2018 en parallèle de ses activités. « Très impliqué dans le secours à personne et le service de santé, je suis forcément un ami de Frédéric Leybold (président de l’AFPR) depuis des années. Je suivais son projet de monter l’AFPR et quand cela a pris forme, c’est avec moi qu’a été fait le lien avec le SDIS. Je me suis évidemment tout de suite inscrit sur l’application en tant que Premier Répondant. » C’est dans la matinée du lundi 24 août 2020 qu’on a vraiment pu se rendre compte de l’importance de cette action.

En effet, Pierre Kehrer reçoit une alerte : un arrêt cardiaque a lieu à proximité de son domicile. « Je me suis levé, j’ai sauté dans un pantalon, j’y suis allé puis j’ai débuté un massage cardiaque. » La rapidité de son intervention a permis à Laurent Parisse, 45 ans, de survivre et de pouvoir encore profiter pleinement de sa vie et de sa famille.

Vous le savez peut-être déjà, nous avons étendu la zone géographique de notre application dans le département de la Marne en 2021. Nous étions présents à la foire de Châlons-en-Champagne afin de vous rencontrer mais également rencontrer nos différents partenaires : la CMMA, l’AG2R, le SDIS 51, Région Grand Est, ARS du Grand Est (agence régionale de santé), sans qui tout cela ne serait pas possible. Durant cet événement, nous avons eu l’opportunité de rencontrer Jennifer Cantet, Première Répondante qui a sauvé la toute première victime marnaise grâce à l’application.

Jennifer est une infirmière en structure et infirmière sapeur-pompier au Service de Santé et de Secours Médical (3SM) au SDIS 51. Elle a commencé en tant que sapeur-pompier volontaire dans la filière premier secours et incendie. Il y a un peu plus de 3 ans, elle a basculé dans le service des 3SM. Elle a donc environ 15 ans de carrière derrière elle. Étant donné que c’est également son métier, c’est naturel pour elle d’être là pour sensibiliser aux formations.

Jennifer Cantet

Pierre Kehrer et Jennifer Cantet travaillent donc tous deux dans le domaine du corps médical.
Ils ont pour avantage d’avoir l’habitude d’intervenir en toute circonstance, que ce soit pendant un repas pour Jennifer ou au réveil pour Pierre.

Cela leur permet également une excellente gestion du stress : « J’avoue ne pas avoir été très stressée. Je suis habituée à gérer des situations d’urgence et ma conduite a été instinctive et relativement fluide. » nous raconte notre héroïne. Ils sont alors intervenus d’une manière très optimale : rapidement (en moins de 5 minutes), en prodiguant précocement les premiers soins en l’espèce d’un massage cardiaque. Il est essentiel pour eux d’être Premiers Répondants « Il est important d’avoir le plus grand nombre de personnes formées car ce sont des chances en plus pour la victime de se sortir de cette situation délicate. Je pars du principe que cette situation peut arriver à tous, il est donc essentiel qu’on s’arme à ce type de situation.

Il ne faut pas hésiter, il n’y a pas de mauvais geste au contraire quand ça part de la bonne volonté mieux vaut faire les choses que pas du tout. » nous précise Jennifer Cantet

On vous rappelle d'ailleurs que si vous êtes formé aux gestes de Premiers Secours (PSC1, SST, ...), vous pouvez dès maintenant vous inscrire sur AFPR - Appli (Appstore/Google play) pour sauver des vies à votre tour ! 

Envie de prendre part à l’aventure AFPR ?

Nous vous invitons à rejoindre notre équipe de bénévoles et ainsi participer à la mise en œuvre notre action associative ou nous aider à la faire connaître. Pour cela, rien de plus simple, contactez-nous sur les réseaux sociaux ou via notre formulaire de contact

Nous rejoindre

Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux

Suivez nos actualités et soutenez nous grâce à vos partages :

Inscrivez-vous à notre newsletter !

* Champs requis